Fr., 12. April 2024




  1. luxmann /

    Le mal de ce siecle?
    Certainement pas…le dopage est en fin de compte la tentative vieille comme le monde humain de se procurer un avantage a la limite ou au dela du permis afin de depasser ses rivaux dans la societe.
    Dans le sport j imagine que deja les grecs y avaient recours a olympe.

  2. JJ /

    „..tous ceux qui „exploitent“ le sportif, tout en remplissant leur „tirelire“ à longueur d’année!“ La dernière phrase est la bonne. „Si tu n’arrives pas à vaincre tu seras expulsé.“ Encore on se demande à quoi bon les contrôles si on n’arrive pas à dépister ( sur le champ ) un dopeur.Un L.Armstrong qui nous a tiré le nez pendant des années. Incroyable. Et il n’est pas le seul comme nous savons tous. pour l’instant le show continue entre un Vinegaard et un Pogadjar.Tous les deux à jeun 24/24 et 7/7. Les autres coureurs sont pur encadrement.

  3. de Schéifer vun Ettelbréck /

    Il y a pire que le „dopage „. Le manque de respect, le manqu d’empathie, l’aggressivité, le rassisme, la concupiscence, la corruption et la bêtise humaine qui se propage à une vitesse fulgurante. Qui donc demande ou pousse les athlètes vers des performances inhumaines: toujours plus vite, plus haut, plus loin, à dépasser des limites jusque là inimagibles? Les bêtes n’ont pas appris à mentir. l’homme seul en est capable. Pour constater cela, il ne suffit pas de s’exprimer en français et d’exceller dans la langue de Molière Toute philosophie n’y changera rien. L’insanité l’emporte toujours, comme dans le passé, au présent et à l’avenir.

  4. Lance /

    @JJ
    Vous avez raison, mais n’oubliez pas que votre consommation régulière de Viagra est aussi du dopage. Une bonne fin de semaine.

Sie müssen angemeldet sein um kommentieren zu können.

Melden sie sich an
Registrieren Sie sich kostenlos