Fr., 7. August 2020

Premium /  


  1. Aender T. /

    Je suis quasi 100% d’accord avec la projection de ce qui “peut arriver”. Les mêmes abus du salarié comme avec la formule “intérimaire”. Tout lemonde devient “saisonnier” parce que la législation dans ce domaine est floue/large sur plein d’éléments.. .
    La question que je me pose est: avons-nous réellement besoin de tous ces “gratte papier”, “frotteurs d’écran” plutôt, joueurs de clavier…dans l’ensemble qui joue la partition de la société…(tobedobedo)
    Juste un exemple: tout le monde qui sait utiliser une machine à coudre et dispose d’une machine à coudre semble pouvoir avoir une occupation utile de nos jours. Celui qui sait réparer les outils ménagers aussi, avec ce qu’il a et/ce qu’il arrive à se procurer parce qu’il le fait toujours et a des ressources et des connections..
    Celui qui cultive son jardin, son potager, son champs était peut-être moins embêté par le manque de certaines denrées, s’il n’était pas tout simplement content de ne pas devoir sortir de son domicile…
    La “norme productiviste” peut très bien se maintenir en cassant les grands conglomérats, en produisant soi-même, en échangeant avec le voisin que l’on voit plus souvent, puisque l’on ne passe pas des heures dans les transports…
    Je sais, ça sonne utopiste, mais je crois réellement que l’on peut raviver l’esprit “du village”, de la communauté, dans laquelle les talents divers se complètent, et le “télé-tape-touches” n’est qu’une source de revus parmis d’autres.

Kommentieren Sie den Artikel

Meistgelesen