Di., 19. Oktober 2021



  1. Sloty /

    Le sentiment d’un peuple opprimé depuis des décades et qui n’a pas encore eu la chance de se ressaisir.
    Ils ont chassé un philosophe ( Gorbatchev ) pour élire un ivrogne ( Jelzin ) qu’ils ont remplacé par un
    robot du KGB ( Poutine ). Le chemin est encore loin pour la vraie démocratie en Russie.
    “ Le peuple qui opte pour la tyrannie,montre qu’il n’est pas encore prêt pour la démocratie.“

    • Een den keng Tomaten op den Aen huet! /

      Comment apelleriez-vous alors notre démocratie européenne où les politiciens nationaux et Bruxelles règnent à l‘encontre des convictions du peuple? Croyez-vous vraiment que notre démocratie est supérieure à la politique russe?

  2. DanV /

    Presque entièrement d’accord avec votre article. Il est temps que quelqu’un le dise!
    La seule chose: „le retour de la Crimée au bercail (à juste titre)“. Quels sont vos arguments pour ce „juste titre“? A mon avis, il y a des arguments pour et des arguments contre. L’histoire justifie les deux. Je ne vois pas pourquoi la Russie aurait plus de droits que l’Ukraine.

    D’accord, il y a des liens nostalgiques et il y a la flotte de la mer noire, mais la Russie avait un contrat avec l’Ukraine qui garantissait le stationnement de la flotte et la population de la Crimée est tellement mixte qu’une insertion de la Crimée à l’État russe est aussi contradictoire que son insertion à l’Ukraine après l’effondrement de l’Union soviétique.

    Je vous serai reconnaissante si vous pouviez clarifier votre affirmation.

    Merci d’avance

  3. Serenissima en Escher Jong /

    DanV -Ayant travaillé en Crimée pour le compte de l’assistance technique de l’UE je peux vous confirmer que la majorité de la population parle le russe et se sent russe, le pays a certes été donné à un moment à l’Ukraine, mais historiquement il a été conquis des Turcs par la Russie…et peuplé en majorité par des populations russes en suite, les Ukrainiens sont peu nombreux et certes il y a des mélanges entre le deux peuples qui sont d’ailleurs cousins. Mais déjà à l’époque on exigeait une connaissance du Russe pour y travailler….donc acceptation tacite d’une influence russe manifeste. Il y a eu un référendum après l’annexion aussi où la majorité des gens a souhaité rester en Russie…. Quand à Monsieur Poutine il est le meilleur choix pour la Russie par son peuple…..et pour nous en Europe.On a intérêt a avoir des liens d’amitiés avec la Russie qui nous a aidé à nous débarrasser des Nazis ne l’oublions pas….avec les autres alliés mais le prix payé par la Russie est énorme 27 millions de morts

    • DanV /

      Oh, mais je ne suis pas du tout contre Poutine. Il est bon pour la Russie. Il a calmé les aspirations oligarchiques et criminelles et règne d’une main forte – ce qui est tout à fait à notre avantage. Il semble que le peuple russe aie besoin d’un „tsar“. La mentalité est très différente de la nôtre. Un tel chef d’état chez nous serait un désastre. Mais notre histoire n’est pas la même.

      „Il y a eu un référendum après l’annexion aussi où la majorité des gens a souhaité rester en Russie“.
      Donc, ce referendum s’est déroulé correctement? J’avais plutôt l’impression que toute la péninsule était sous pression et que le referendum était un show pour les forces de l’ouest et l’Ukraine.

      En ce qui concerne la langue russe: tous les peuples l’ont appris dans toutes les écoles de l’Union soviétéique. C’était la langue véhiculaire en l’URSS. Elle n’est donc pas indicatrice des racines d’un peuple. Ce serait comme dire que nous sommes français parce que nous parlons du français dans la rue.

      „On a intérêt a avoir des liens d’amitiés avec la Russie“ Tout à fait d’accord. J’espère que nos politiciens continuent à ne pas se laisser trop influencer par les États Unies dans cette question.

      „qui nous a aidé à nous débarrasser des Nazis …“? Qui S’EST débarrassé des Nazis – ce qui était tout à fait à notre avantage. Ne déformons pas les faits historiques. Et ce n’était pas la Russie d’aujourd’hui, mais l’Union soviétique sous Staline qui s’est battue contre les Nazis. Je ne vois pas pourquoi nous devrions être reconnaissants à Poutine pour ces vieilles histoires.

      Non. le „juste titre“ n’est pas plus éclairci. Si l’insertion de la Crimée à la Russie est justifiée, les aspirations d’indépendance de la Catalonie sont aussi justifiées. Ou bien fait-on deux poids deux mesures? Je précise: je ne suis ni pour ni contre, mais je cherche la logique.

      • BillieTH /

        les aspirations des Catalanes sont aussi justifie que celles de Crimeains. mais c’est juste pour les aspirations de la peuple Kosovare, qd on pourrait embeter les russes et leurs allies serbes, que les organisations et le droit international etainent interesse ds l’opinion des gens concernes. ce qui limite quelque part mon interet pour l’opinion de cette fameuse ‘communaute internationale’

  4. claude /

    je viens de voir un reportage – entre autres sur les tatares de Samara – qui ont dit à une équipe de télévision allemande, qu’ils n’avaient jamais été aussi libres qu’aujourd’hui, pouvant acquerir autant de terrain qu’ils veulent etc.
    On peut ne pas aimer Poutine, mais il ne faut pas oublier qu’il a également fait beaucoup pour son pays.

  5. Vapo /

    Sincèrement, Madame, quand vous écrivez, cela vaut de l’or . . . et on ne peut qu’affirmer vos écrits (cf. aussi ci-avant la critique judicieuse de serinissima)

Kommentieren Sie den Artikel

category = "Meinung";