En attendant que le modèle de music:LX soit adapté à d’autres domaines, le bureau d’export continue de poursuivre son bonhomme de chemin, bientôt sans son directeur Patrice Hourbette, qui partira en retraite et dont la relève sera donc assurée par Giovanni Trono.

Autres nouveautés, le déménagement à Esch-sur-Alzette (pour se rapprocher peut-être du RockLab, qui souvent forme les musiciens dont le bureau d’export se charge ensuite d’assurer la promotion) et la recherche de chargés de mission dans les domaines du jazz et du pop/rock/électro.

Sinon, on présente de nouveaux artistes à être promus (notamment Claire Parsons et Arthur Possing) ainsi que les actions phares de music:LX tels le Luxembourg Jazz Meeting ,qui permit à Pol Belardi de signer chez Crystal Recording, la présence luxembourgeoise au très connu Reeperbahn Festival (cette année-ci, ce fut au tour de Napoleon Gold, de Bartleby Delicate et de Dreamcatcher de s’y présenter) et aux International Classical Music Awards (avec Artemandoline, le Duo Rosa, le violoncelliste Cyprien Keiser et le pianiste Jean Muller).

L’actualité des artistes tels KLEIN, Seed to Tree ou encore de la jeune pianiste Zala Kravos soulignent une scène vitale, en pleine expansion, même si (mais c’est le monde culturel qui le veut ainsi) le dressage des musiciens vers de véritables professionnels de l’autopromotion tout comme la nécessité d’un storytelling – terme qui fait grincer des dents tout écrivain, puisqu’il s’agit d’une exploitation économique honteuse et manipulatrice de son métier – peut parfois paraître suspect.

Enfin, la liste des nominés au prix Export 2018 fut révélée. Figurent sur la liste de ce prix, pour la catégorie pop/rock/électro, Cleveland, Rome et Seed to Tree, pour la catégorie jazz, Dock in Absolute, Maxime Bender Universal Sky, le trio Reis, Demuth, Wiltgen et, pour le classique/contemporain, Jean Muller, Christoph Sietzen et la jeune Zala Kravos.

2 Kommentare

  1. Il est toujours captivant de voir des artistes luxembourgeois subventionnés et primés par music:LX. Surtout si l’on compare la liste des artistes couronnés dans le passé et celle des membres du bureau…

  2. Et ass schons komesch dass dat an der Musek geet mee sos neirens. Mee d’Musek ass eng subventioneiert Industrie, genee wei den Film. Dat leist sech gut maachen an verkaafen. All dei aner ginn hänken gelos

Schreiben Sie einen Kommentar zu HeWhoCannotBeNamed Antwort abbrechen


Please enter your comment!
Please enter your name here