de Nikolas Lenoir

L’artiste était très attendue ce jeudi soir pour faire vivre sur scène les tubes de ses deux premiers albums. Au cœur de la capitale, Louane a sans conteste réussi cette première rencontre avec le public luxembourgeois.

C’était son « Jour 1 » au Luxembourg et Louane en a fait un sans-faute. Très rapidement sold-out, ce concert sur le parvis de Neumünster a en effet tenu toutes ses promesses. Une foule variée a démontré une nouvelle fois que la chanteuse avait sur conquérir le plus grand nombre, et cela sans jamais faire de concessions sur ses choix artistiques. Son talent et son naturel sont eux aussi indéniablement liés à la belle histoire qu’elle écrit avec le public.

C’est avec le titre « Nos secrets » que la chanteuse fait son entrée, puis enchaîne avec « Tourne » et « On était beau ». Le public connaît les paroles par cœur et ses titres se révèlent aussi efficaces sur scène que sur les ondes. Certains l’ont connue en 2013 dans « The Voice », d’autres sont tombés sous le charme en découvrant l’actrice dans « La Famille Bélier » en 2014 et son premier opus « Chambre 12 » a assurément séduit les autres. Vendu à un million et demi d’exemplaires, ce disque reste l’un des plus gros succès discographiques en Europe de ces dernières années. Louane occupe l’espace avec beaucoup d’aisance et semble en quelques années avoir tout appris de son métier.

L’artiste écrit, compose et pendant ses concerts prend la guitare puis se met au piano. C’est d’ailleurs là qu’elle se fait la plus touchante, seule sur scène, en interprétant « Si t’étais là » et « Maman ». Hommage à Johnny Hallyday avec qui elle avait chanté « L’idole des jeunes », Louane reprend « Toute la musique que j’aime ». Elle surprend par son charisme et sa puissance vocale. Les premiers à l’avoir découverte ont certainement été ravis de l’entendre ensuite reprendre « Un homme heureux » de William Sheller.

Son deuxième album est principalement à l’honneur. Son nouveau tube « No » lui permet de s’amuser avec le public et le titre « Midi sur novembre » que lui a écrit et composé Julien Doré confirme sur scène tout son potentiel. Très à l’aise en anglais également, Louane interprète le titre né de sa collaboration avec The Chainsmokers. « It Won’t Kill Ya » apporte un autre univers et permet à la chanteuse de se lancer dans un medley où elle prend plaisir à transformer le parvis de Neumünster en dancefloor. « Let Me Love You », « All Stars », « Wake Me Up » et « We Found Love » entre autres sont une parenthèse dans ce concert où Louane avait déjà su démontrer toutes les facettes de son propre répertoire.

Elle a enchaîné les titres et elle choisit judicieusement « Nuit pourpre » pour clore cette soirée à Neumünster. Se promenant avec facilité dans différentes sonorités, nul doute qu’elle surprendra encore très longtemps. Avec la fraîcheur de ses 21 ans et l’assurance d’une carrière aussi méritée que fulgurante, Louane joue définitivement dans la cour des grands.

Kommentieren Sie den Artikel


Please enter your comment!
Please enter your name here