La dépouille mortelle de l’écrivain russe Alexandre Soljenitsyne a été exposée au public mardi à l’Académie des Sciences pour un dernier hommage avant son inhumation mercredi au monastère Donskoï à Moscou, a constaté un journaliste de l’AFP. Le cercueil dans lequel repose le Prix Nobel de littérature a été posé, ouvert, sur un catafalque, devant lequel une foule d’anonymes et de personnalités vont défiler toute la journée. L’épouse de l’écrivain, Natalia, et ses fils étaient présents au début de ces funérailles civiles, à 11H00 (07H00 GMT), les obsèques religieuses devant avoir lieu mercredi. Environ 200 personnes attendaient de pouvoir s’incliner devant le cercueil, qui repose devant un grand portrait en noir et blanc d’Alexandre Soljenistyne. Le Premier ministre Vladimir Poutine est attendu dans la journée, selon la télévision publique.